Pourquoi une bonne préparation des échantillons est si importante en métallographie ?

Les ponts doivent être suffisamment solides pour transporter des personnes, des voitures et des camions. (Récemment, par exemple, un pont sur le canal Albert a été testé en faisant passer 20 camions en aller retour. Source : VRT news). Pour éviter qu’un pont ne s’effondre, on choisit des matériaux solides et robustes comme le béton, le fer ou l’acier. En outre, un pont doit également résister à l’épreuve du temps. La plupart des ponts durent des décennies. Une bonne qualité de fer ou d’acier est donc essentielle. Mais comment choisir la bonne qualité d’acier ? Cela se fait à l’aide de la métallographie.

Dans notre article, vous découvrirez ce qu’est la métallographie et pourquoi une bonne préparation des échantillons est si importante.

La métallographie pour construire des ponts solides

Les ponts durent souvent des décennies. Il est important qu’ils puissent résister à l’impact (du vent). Mais le matériau doit également être capable de résister à la corrosion, à la pluie, au soleil et à d’autres paramètres environnementaux.

Afin de choisir le matériau le plus solide et de la plus haute qualité à cette fin, les ingénieurs en structure et les producteurs d’acier ont recours à la métallographie.

Qu’est-ce que la métallographie ?

La métallographie est la partie de la métallurgie qui traite de l’étude de la structure (atomique et chimique) des métaux et des alliages métalliques.

La microscopie est souvent utilisée à cette fin. La microstructure d’un alliage métallique nous aide à prévoir les propriétés physiques du matériau. Par exemple, la métallographie nous indique si un matériau plus léger est suffisamment résistant. Cette application nous permet de construire des ponts suffisamment solides et légers. 

Metalografie

Recherche microscopique

Pour effectuer la recherche microscopique, une bonne préparation de l’échantillon est nécessaire. A cet effet, Benelux Scientific travaille en collaboration avec son partenaire Metkon. La gamme Metkon permet de couper et de réduire diverses pièces métalliques. Ensuite, le matériau peut être enrobé, puis poncé et poli afin que la surface soit exempte de rayures.

Pour chaque zone à examiner, il est important qu’aucune rayure ne subsiste. Ce n’est qu’alors que la microstructure peut être correctement examinée. Pour obtenir un tel résultat, le choix de l’équipement, de la méthode et des abrasifs appropriés est très important.

La bonne préparation de l’échantillon

Benelux Scientific peut compter sur des années d’expérience et une équipe expérimentée pour aider les clients dans leur préparation d’échantillon. L’équipe est prête à fournir des conseils, l’entretien et les réparations ainsi que l’installation et la formation nécessaires.

Si vous avez une question sur la métallographie ou si vous avez besoin d’aide pour la préparation de vos échantillons, n’hésitez pas à nous contacter.

Aussi, vous pouvez toujours envoyer un échantillon au laboratoire d’application de Metkon via Benelux Scientific. Vous serez ainsi assuré d’une procédure correcte et d’une bonne préparation de l’échantillon. Nous pouvons donc dire que Benelux Scientific et Metkon sont heureux de travailler avec vous pour construire un pont vers l’avenir.

Articles similaires

Analyse des soudures par spectrométrie optique à étincelles (OES)

Toute construction métallique est aussi solide que sa soudure la plus faible. Des inspections approfondies et des résultats d'essais fiables peuvent faire la différence entre le succès et l'échec de tout produit soudé, quelle que soit sa taille. En outre, ils sont nécessaires pour prévenir les incidents et les accidents. Bruker propose des solutions pour [...]

Détermination de la taille et de la forme des particules en laboratoire

La taille des particules est depuis longtemps un paramètre bien connu pour le contrôle de la qualité des produits, par exemple, dans l'industrie alimentaire, la construction et la métallurgie. Prenez en considération la taille ou la finesse du riz, du sucre ou de la farine, ou encore la distribution de taille de particules du ciment [...]

Analyseurs CS/ONH de Bruker pour l’analyse simultanée du carbone, du soufre, de l’oxygène, de l’azote et de l’hydrogène

La fabrication additive, le pressage isostatique à chaud et le moulage par injection de métal ont tous un composant critique commun : les poudres métalliques. Les poudres typiques sont fabriquées par le processus d'atomisation de métaux purs, comme le titane, l'aluminium, le nickel, le cuivre, ou d'alliages, comme l'acier, l'Inconel et la céramique métallique. Bruker [...]

octobre 14, 2021